Oreille Electronique v1.0

L’entraînement à la perception sonore (S.T.E.P.S.) se réalise par l’intermédiaire d’un système électro-acoustique, nommé Oreille Electronique.

1L’entraînement à la perception sonore (S.T.E.P.S.) se réalise par l’intermédiaire d’un système électro-acoustique, nommé Oreille Electronique.

Armoir_a_oreilles

Armoire regroupant plusieurs oreille éléctronique difusant la thérapie à plusieurs patients

2Le diffuseur de musique "l'Alesis

Diffudeur de musique Alesis

Le diffuseur de musique "l'Alesis"

3Le Brain activator

Brain activator

La derniere génération d'oreille électronique le "Brain activator"

4L’entraînement à la perception sonore (S.T.E.P.S.) se réalise par l’intermédiaire d’un système électro-acoustique, nommé Oreille Electronique.

S.T.E.P.S.) système électro-acoustique, nommé Oreille Electronique

La derniere génération d'oreille électronique le "Brain activator"

5Le montage a été réalisé de la façon suivante :

Alfred A. Tomatis “ Nous sommes tous nés polyglottes ” Diffusion Hachette - édition Fixot - 1991

6l'Oreille éléctronique

Oreille_branchment

7Technique Tomatis

Alfred A. Tomatis :

Les travaux de recherche d’Alfred Tomatis (médecin ORL – audiophonologue, 1920-2001) concernant l’audition-phonation, la voix, la communication et le rôle essentiel attribué à l’oreille dans les mécanismes de l’apprentissage des langues étrangères sont aujourd’hui mondialement reconnus.

“ On ne parle bien une langue que lorsqu’on l’entend bien, c'est-à-dire lorsque l’on peut analyser les sons et reconnaître le rythme de la mélodie linguistique ”.

“ J’ai concentré mes efforts de recherche sur la mise au point d’un appareil susceptible de modifier la manière d’entendre et, par conséquence, la façon de parler d’un sujet. Mon souci fut également de créer un véritable conditionnement audio-vocal obligeant l’oreille à utiliser un mode d’accommodation déterminant une manière d’entendre typique d’une langue et entraînant le geste vocal correspondant ”.

Alfred A. Tomatis “ Nous sommes tous nés polyglottes ” Diffusion Hachette - édition Fixot -1991"

"Effet Tomatis " :

Le 25 mars 1957 l’Académie des Sciences a publié, sous la direction de Raoul Husson, spécialiste de la psycho-physiologie de la voix, une communication sur " l’effet Tomatis " qui est formulée ainsi : " le larynx n’émet que les harmoniques que l’oreille peut percevoir ". Les trois lois Tomatis qui en découlent trouvent leur application dans le domaine de l’intégration des langues vivantes.

Shmuel Haggaï 01 01 2018